George Nelson, designer du modernisme americain

portrait-designer-george-nelsonGeorge Nelson (1928–1986)

Si le nom de George Nelson ne vous évoque rien, vous reconnaîtrez sans doute ses créations les plus célèbres comme le fauteuil Coconut ou le canapé Marshmallow.

Dans tous les cas George Nelson ne doit pas être confondu avec ses homonymes (respectivement astronaute et gangster. Ce George là est devenu l’un des personnages clefs du design des années 50, il était certes designer mais aussi enseignant et écrivain. Il demeure l’un des piliers fondateurs du modernisme américain. Directeur du design chez Herman Miller de 1947 à 1972 il propulsa de nombreux designers de talent sur les devants de la scène.

George Nelson, écrivain et journaliste

George Nelson est avant toute chose un écrivain confirmé et c’est dans ce domaine de prédilection qu’il se fera reconnaître avant de devenir directeur du design chez Herman Miller.

Les revues d’architectures

C’est en écrivant pour deux revues d’architecture qu’il fit parler de lui avant même la fin de ses études. Après une année passée à Rome, George Nelson retourne aux Etats_Unis inspiré par le modernisme européen. Il y introduit le travail du Bauhaus (Walter Gropiuis et de Mies Van der Rohe) , de l‘UAM (Le corbusier) ainsi que de Gio Ponti.

En 1935 il rejoint le magasine Architectural Forum pour lequel il travaillera jusqu’en 1949. A cette époque George Nelson n’est pas encore l’architecte ou le designer mais le journaliste et écrivain qui défend le rôle social du design et de l’architecture. Il échange aussi nombres d »idées en interviewant ceux qui deviendrons ces futurs collaborateur;: Charles Eames, WB. Ford et Eliot Noyes.

C’est ainsi qu’il rédigea en quelques sorte les bases du modernisme américain même si Franck Llyod Wright possédait alors une belle longueur d’avance, tant du point de vue technique qu’idéologique.

Tomorrow’s house: livre co-écrit

George Nelson eut le grand honneur de co-écrire un livre avec Franck Llyod Wright:Tomorrow’s House. Ce livre expose de nombreux concept alors très novateurs comme la « pièce familiale » devenue la pièce à vivre ainsi que le « storage wall », l’utilisation de l’espace creux entre les cloisons pour créer des rangements supplémentaires. Cet ouvrage fit accéder Geroge Nelson à la postérité.

George Nelson et le design

Herman Miller

C’est après avoir lu Tomorrow’s House que Max Depree décida de nommer George Nelson pour moderniser la ligne du mobilier Herman Miller alors relativement consensuel. Ce dernier ne possède aucune expérience dans le design de mobilier mais le succès sera bien au rendez-vous. Quelques unes des plus célèbres figures de cette seconde moitié de XXème siècle travaillèrent pour Herman Miller sous la supervision de George Nelson: Harry Bertoia, Charles et Ray Eames, Richard Schultz, Isamu Noguchi et

Geroge Nelson Associates, Inc

Le contrat liant George Nelson avec Herman Miller le lui permettant, il fonde parallèlement son propre studio de design dès1947. De nombreux designers travaillent alors sous son label. Ces créations inventées au sein du studio de design prirent disons logiquement le nom de George Nelson, entraînant par la suite quelques controverses du fait de cette paternité. Par exemple on doit en réalité la coconut chair au designer George Mulhauser. Par ailleurs, même si ce dernier demeure fier d’être à l’origine de ce fauteuil devenu iconique, il n’en  jette pas pour autant la pierre à George Nelson.

Parmi les personnages ayant travailleé pour Georg Neson Associates, Inc: George Mulhauser, Robert Brownjohn , Bill Renwick, Suzanne Sekey, John Svezia, Ernest Farmer, Tobias O’Mara, George Tscherney, Don Chadwick, (who designed the Herman Miller advertisements), Lance Wyman, and John Pile. With his studio.

 

Son parcours en quelques dates cléfs

  • 1931: George Nelson fini ses études d’architecture à l’université de Yale
  • 1931-1932: il suit les cours de l’université catholique
  • 1932- 1934: il suit les cours de l’Académie américaine de Rome
  • 1935 : il obtient le prix de Rome et rejoint le magasine d’architecture Archiectural Forum
  • 1936-1941: il contribue aux revues d’architecture Pencil Points et Architecture magazine.
  • 1947-1972: direction du design chez Herman Miller et fondation de George Nelson Associates, Inc en 1947
  • 1980: fermeture de George Nelson Associates, Inc

Ses créations célèbres

Le fauteuil Coconut, 1955

Actuellement édité chez Vitra, ce fauteuil original est véritablement devenu une pièce emblématique du design des années 50.

Emprunt d’humour et de légèreté, la forme de ce fauteuil évoque un morceau de noix de coco. Les couleurs quant à elles ont été inversées puisque ce fauteuil est blanc à l’extérieur et non à l’intérieur, mais le parallèle visuel demeure. Ce fauteuil fut présenté au grand public pour la première fois en 1955 par la société Herman Miller.

Coconut Chair George Nelson, 1955 (c) Vitra

Coconut Chair
George Nelson, 1955 (c) Vitra

 Modular, 1986

Ce siège fait de George Nelson un designer précurseur, car il est l’un des premiers sièges modulables de l’histoire du design. Il est composé d’une structure en acier et rembourré de mousse tapissée pour former assise et dossier. Ce siège fut édité chez Herman Miller.

Kangaroo (Model n°5672), 1956

Ce fauteuil aux courbes généreuses a été crée en 1956 pour Herman Miller. Il est composé d’un châssis en acier rembourré d’un coussin de mousse latex.

Marshmallow, 1956

Cette banquette au design incroyable est devenue une œuvre iconique du design des années 50. Les nombreuses pastilles qui forment le dossier et l’assise de ce siège atypique possède des couleurs vives.

Marshmallow (c) Vitra

Marshmallow (c) Vitra

 

En savoir plus en suivant ces liens:



Vous appréciez ? Partagez !

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *