Eugène Printz, ébéniste Art Déco Chic

Eugêne Printz, ébéniste

Né et mort à Paris Eugène  Printz (1889-1948) est cet artisan  français issu de deux générations d’ébénistes du faubourg Saint-Antoine. Il s’éloigne vite du classicisme pour s’intéresser à la création de mobilier aux formes modernes dès 1920. IEugêne Printz deviendra rapidement un des artisant clefs du de la période  Art Déco dans ce qu’il a de plus fin et de plus riche.

Ses créations, des meubles précieux et sobres de style Art Déco, valurent à l’ébéniste et décorateur Printz un véritable succès  dans les années 30 et 40. Succès  toujours d’actualité puisque les ventes de l’artisan continuent de créer l’événement en atteignant des sommes colossales.

Meuble en placage de palmier et plaques en laiton oxydé patiné vendu 310 000 euros (©Drouot)

Meuble en placage de palmier et plaques en laiton oxydé patiné vendu 310 000 euros (©Drouot)

En 1928 il entame sa collaboration avec Jean Dunand, laqueur et dinandier suisse. Ils  présentent leur première création au Salon d’Automne de 1928 à Paris : une enfilade rectangulaire  plaquée de bois de palmier avec quatre portes en métal à décors géométriques réalisées par Jean Dunand. C’est alors que le travail de Printz commence réellement à se faire connaitre, Jean Dunand, lui,  était déjà reconnu à l’époque. Leur collaboration sera très fructueuse et durera jusqu’à la disparition de Jean Dunand en 1942.

Armoire réalisée par Jean Dunand et Eugène Printz, vendue 1 264 250 euros (©Christies)

Armoire réalisée par Jean Dunand et Eugène Printz, vendue 1 264 250 euros (©Christies)

En 1929, la Princesse Marguerite de Wagram lui commande tout un ensemble de salle à manger qui sera présenté au Salon des Artistes Décorateurs et dont le meuble ci contre fait partie.

Il rencontra ainsi la princesse Elisabeth de la Tour d’Auvergne, soeur de la Princesse Marguerite de Wagram, qui sollicita ses talents de décorateur pour l’aménagement de ses appartements au château de Grosbois; ce château demeure la réalisation majeure de Joseph Printz.

Il réalisa également le bureau parisien de Jeanne Lanvin ainsi que de nombreuses commandes pour la Ville de Paris et le Mobilier National.

En 1931, il présente le bureau du Maréchal Lyautey  à l’occasion de l’Exposition Coloniale.

Bureau du salon Lyautey © Lorenzö, EPPPD

Bureau du salon Lyautey © Lorenzö, EPPPD

Willy Huybrechts, galeriste passionné, rassembla  de nombreuses pièces de mobilier de Jospeh Printz qui fût mis à l’honneur par deux fois, en  2001 et 2007, avec deux expositions entièrement dédiées à son œuvre.

Vous appréciez ? Partagez !

, , , , ,
One comment on “Eugène Printz, ébéniste Art Déco Chic
  1. Pingback: TLD Toute La Decoration | Le design des années 40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *