Les étoffes de style Louis XIII

 

Lfauteuil-louis-xiii-modele’emploi du tissu s’intensifie sous Louis XIII et les étoffes sont nombreuses puisqu’on y trouve déjà des brochés à grands dessins, soies et velours brodés ou façonnés, soies (taffetas, satin…) et velours de soie uni, damas, tavaïolle (tissu très fin à réseaux), serge, toile brochée, dentelle, Catalogne (drap fin), toile d’argent. Ces étoffes sont lourdes et presque toujours brodées ou soulignées de passementeries et de franges.

Les soieries tiennent une place importante dans la couverture des sièges et les tons sont plutôt vifs : vert, jaune, rouge, bleu.

Beaucoup de feuilles, de fleurs, de ramages, de rayures ; oiseaux, emblèmes héraldiques, vases, fontaines, cerfs, astres, amours.

Les cuirs sont aussi un moyen de couverture très en vogue  parmi lesquels le cuir de Cordoue.

Le style Louis XIII présentent aussi énormément de tapisseries aux petits points  avec des motifs très colorés comme le fameux point de Hongrie. Elles s’utilisent comme décoration murale mais habillent aussi les sièges et les lits. Elles  sont décorées de scènes champêtres, bibliques, historiques ou mythologiques, sujets de chasse, bêtes, ciseaux, fleurs, ramages et verdures.

Tissu point de Hongrie, Edmond Petit Collection Héritage

Tissu point de Hongrie, Edmond Petit Collection Héritage

Il n’y a alors pas de distinction entre tissus d’ameublement et d’habillement, ainsi les mêmes étoffes pouvaient servir à la confection des robes.

 

Vous appréciez ? Partagez !

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *