Décryptage des tendances actuelles du design

 

Pour décrypter les tendances actuelles du design et de la décoration voyons ce qu’on peut tirer des nouveautés mises en valeur par les différents salons (Le salon Maison et objet de Paris, celui de meuble de Milan, Design Week de Londres)   

1- Scénographie oblige.

La décoration se pratique actuellement comme un art de la mise en scène, la volonté de création d’espaces intérieurs aussi variés que personnels. Elle se pense comme une mise en scène pour créer toute une palette d’ambiances qui influencent d’une certaine manière les émotions des utilisateurs/acteurs du décor.

http://highstreetblog.com/wp-content/uploads/world_of_interiorsframes001.jpg
Photo: The World of Interiors magazine

2- Luxe, artisanat et édition limitée

Si à l’origine le design s’affirmait populaire en voulant démocratiser l’accès au confort grâce à l’industrie, s’opposait  clairement à une vision élitiste de la décoration,  le mouvement inverse s’observe depuis quelques années déjà. Même lorsque le design n’est pas vraiment artisanal il  s’approprie les codes les plus luxueux de l’artisanat. Les meubles renouent avec l’ébénisterie traditionnelle  : essences rares, marqueterie, incrustations, laque…

 L’utilisation de matériaux précieux est donc en vogue, des essences de bois rares, mais aussi le cuir, la fourrure, le cristal, le marbre…

Logique, donc, que la tendance s’oriente vers les éditions limitées ou les pièces uniques.

Le bahut ci dessous est ainsi  emprunt des techniques de l’ébénisterie traditionnelle. Il est constitué de bois, de Rose, du Palissandre ou d’autres essences précieuses selon les modèles.

Bois de Rose, Massimo Morozzi pour Edra

L’exposition Art Paris Art Fair 2012, organisé par plusieurs grandes galeries, tournait d’ailleurs autour de l’édition limitée.

Les créateurs revendiquent  de plus en plus leur flirt avec l’art et la décoration s’en trouve transformée, comme libérée de certains codes traditionnels et tente d’accéder au rang de l’art… le prix de certaines créations peuvent alors atteindre des sommets.

cinderella01
La table Cinderella en marbre , Demakersvan pour la White Moon Galery
  Campana, Canapé Kaiman Jacaré, Edra 43 000 € / 44 000 € (milan 2011)

3- Du ludique, de modulable, de l’humour.

 Le design actuel fait preuve d’humour jusqu’au second degré. L’utilisateur se trouve plongé dans un univers quasi-enfantin, souvent interactif . La modularité confère aux meubles l’aspect d’un jouet utile et ludique. Ce design semble s’inscrire dans la Happy-Culture dont parle les médias, réaction anti-crise donc ?

Dynamic Life

Les formes se font tendres, rondouillardes mêmes; on pense naturellement au Float Sofa de Karim Rashid avec ses airs « jeux d’enfants » ou encore au au regain d’intérêt pour les fauteuils cocons dans lequel on se blottit.

Le designer français Matalie Crasset continue d’ailleurs de collaborer avec Campeggi au salon du meuble de Milan 2012. Elle présente de nouvelles créations pour Campeggi, dont le sofa Dynamic Lifes.

4- Technologie évidemment

Les progrès de la technologie permettent maintenant de penser la décoration autrement, élargissent les possibilités et les qualités du mobilier. La multiplication des tissus outdoor, les mousses à cellules fermés qui résistent à l’eau, des plastiques ultra résistants comme la chaise Thalya, inrayable, dessinée par Patrick Jouin pour Kartell.

 La technologie des matériaux atteint des sommets, que ce soit maîtrise du verre, du plastique, des textiles, de la mousse, des textiles… et en même temps la technologie s’imbrique et se confond comme c’est le cas avec la la Sonic Chairqui vous assoie littéralement au cœur d’une enceinte géante, ou encore celui de l’unité de sommeil de Mathieu Lehanneur. 

Fauteuil Isola par le studio Claesson Koivisto Rune

Le fauteuil Isola quand à lui ne comporte pas de technologie intégrée mais comporte  un petite  table (bois ou marbre) servant à de poser téléphone ou ordinateur portable afin de travailler ou surfer .

 Panasonic utilise par exemple l’énergie solaire pour créer un procédé électronique de « photosynthèse ». Samsung a mis au point des dispositifs pouvant afficher des recettes sur une table, pour les chefs cuisiniers à la pointe de la technologie.

5- Des designers stars 

Que ce soit Karim Rashid, le studio Nendo, les frères Campana, Philippe Starck ou Zaha Hadid, Tom Dixon… les designers qui ont imposé leur signature comme une plus-value, ces designers stars, sont largement médiatisés et participent grandement à l’élaboration du  » paysage déco »contemporain.

Philippe Starck,  Masters Stool , Kartell

6- Le regain des styles et du vintage

Inutile de s’étaler sur ce point vous l’aurez remarqué, que ce soit les rééditions pures du mobilier dessiné dans les  années 20 à 70 comme la collection I maestri de Cassinna ou une simple source d’inspiration comme la collectionMasters de Starck pour Kartel.

 

7- De l’écologie toujours

louise campbell, danish crafts, milan design week, milan design week 2012, papercuts lamps, paper lamps, Louis Paulson Lighting, lamps, electric lamps
Lampe de papier de Louise Campbel

La tendance Green continue, le bois et les matériaux naturels ont la préférence.

Parmi les nouveautés du salon, le Weave Cupboard  de Lukas Dahléna, et de jolies lampes en papier dessinées par la suédoise  Louise Campbell.

  Conclusion

Le bois et les matières naturelles et les savoirs artisanaux semblent avoir la part belle sur fond de volonté écologique. Ceci  dit le high-tech retrouve aujourd’hui un nouveau souffle, quand la simplicité et la fonctionnalité de l’objet accompagne l’innovation. Une mouvance ludique inonde les intérieurs de formes rondes, simple, organique, avec humour parfois.

D’une autre part une production limitée, très haut de gamme, revisite les codes du luxe et laisse les considérations fonctionnalistes au second plan.

Pour aller plus loin

7 clefs pour comprendre le design actuel sur lejournaldesarts.fr 

Milan 2012 : que faut-il en retenir ? surcotemaison.fr

 

Vous appréciez ? Partagez !

, ,
One comment on “Décryptage des tendances actuelles du design
  1. Pingback: Origines et débuts du design 1920-1930 |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *