Origines et débuts du design 1920-1930

     Au commencement…

Au commencement était le style dans un jeu d’alternance facile : un style en chassait un autre en fonction des règnes et les arts décoratifs évoluaient ainsi logiquement selon des époques bien définies. 

Les artisans redoublaient de prouesses techniques et les ornemanistes renouvelaient leur répertoire pour satisfaire aux modes et désirs des dirigeants qui se succèdent. 

Après le règne de Napoléon III, le Second Empire, les arts décoratifs cessent véritablement de suivre cette logique : ce sont les derniers styles, L’Art-Nouveau (1900-1920) et l‘Art-Déco (1920-1940).

     La production d’intérieurs et de mobilier de « designer » comme nous l’entendons aujourd’hui cohabite avec avec la production artisanale dès le début les années 1920 mais le mot design n’apparaîtra que dans les années 1960 et l’Académie Française ne reconnait ce mot qu’une dizaine d’années après bien qu’il occupe la période d’entre-deux-guerre.

Tandis qu’en France le style Art-Déco utilise nombre de matériaux précieux, créer des meubles d’ébénistes et engendre une production artisanale luxueuse et sophistiquée (faisant appel à des procédés traditionnels comme comme l’incrustation de nacre et d’ivoire ainsi que la laque), de nombreux artistes ou groupement d’artistes dessinent déjà les intérieurs de demain selon une logique rationnelle (industrialisation oblige) et populaire. Grande nouveauté.

     Le design apparait donc logiquement avec la révolution industrielle, l’innovation technologique, l’utilisation et la maitrise de nouveaux matériaux et la production mécanisée qui bouleverses les modes de consommation.

Deux mouvement d’avant-garde annonce l’ère des designers: en Hollande dès 1918 les artistes de De Stijl, élabore toute une théorie moderniste et dès 1919 la  premier école de design , le Bauhaus, apparait en Allemagne.

Dans les années 20 également leVkhoutemas voit le jour en Russie (mais cette école sera moins influente) .

     En France le premier mouvement d’artistes prônant la rationalisation de l’habitat est l’UAM.

Fondé en 1929 par un collectif dont fait parti le Corbusier, l’UAM devra lutter et se justifier beaucoup pour peu de reconnaissance immédiate.

En réalité depuis le début de l’ère industrielle les sociétés se montrent partagées entre passion pour la technologie et nostalgie de la tradition. D’ailleurs ce modernisme tant décrié est aujourd’hui devenu le « rétro » sujet de nostalgie.

Les prémices du design sont marqués par la volonté de marier le beau a l’utile et de le démocratiser grâce a la production de masse:  les importantes innovations techniques et la réduction des coûts de production devaient permettre une véritable démocratisation de ce nouveau confort industriel .

 Qui dit Industrie dit profusion: au lieu de quelques ébénistes et quelques décorateurs représentatifs  les acteurs sont maintenant nombreux et agissent sur le plan international.

Plusieurs design, plusieurs représentant et quelques inclassables qui se baladent au milieu…  L’architecte Franck Llyod Wright fut ainsi l’un des piliers de l’architecture moderne sans appartenir a aucun de ses grands mouvements.

Vous appréciez ? Partagez !

, ,
2 comments on “Origines et débuts du design 1920-1930
  1. Pingback: L’Art-Déco |

  2. Pingback: TLD Toute La Decoration | Arne Jacobsen: précurseur du design organique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *