Le Design des années 60: liberté plastique

 

DATES REPÈRES:

1954 à 1962 : guerre d’Algérie
1963: Assassinat de JFK, président des USA
1964-1975: guerre du Viêt Nam
1968: événements de mai
1969:  premier pas de l’homme sur la lune, festival Woodstock

Le début des années soixante se caractérise par une certaine euphorie générale: le plein emploi permet de penser le futur autrement (le taux de chômage avoisine les 2 %) et une nouvelle catégorie sociale émerge – la jeunesse– et avec elle son désir de liberté sur fond de culture pop et de mouvement hippie embrase la société tout entière.
Ce sera le point de départ de nombreux mouvements solidaires, on prône l’égalité, la lutte contre le racisme… on rêve de démocratie plus démocratique   Une société entre contestation et utopie qui réclame donc un l’habitat  plus modulable, plus colorés, plus populaire,  pour vivre autrement tout simplement.

Tam Tam, 1968 

Le plastique s’impose logiquement comme matériau libérateur de forme aux yeux des nouveaux créateurs qui

Joe Colombo, organiseur Bobby, 1969

s’adonnent joyeusement aux lignes courbes, aux formes molles.  Parmi les prouesses « plastiques », la chaise Panton du Designer du même nom, Verner Panton fut dessinée en 1960 mais ne sera réalisée qu’en 1968, avec l’aide de l’ingénieur Herman Miller et l’évolution des matériaux thermoplastiques.
De nouveaux matériaux comme la mousse et le jersey élastique élargissent le champ des possibles et permettent toutes les excentricités.  C’est ainsi que  Pierre Paulin a pu réaliser ses créations les plus « courbes ».

 

Les structures métalliques disparaissent donc sur une épaisse couche de mousse; lorsque ces dernières ne disparaissent pas tout simplement comme c’est le cas avec le siège Sacco en 1968.

Siège Sacco, Zanotta, 1968

Mine de rien ce siège constituait alors une petite révolution. S’il est devenu une icône du design c’est qu’étant constitué d’un simple sac de cuir ou de vinyle rempli de millions de billes de polystyrène expansé il renverse la conception habituelle du siège: plus de piétement, de fond ni de dossier, il s’adapte a la position du corps et non l’inverse, c’est un travail de couture et non d’ébénisterie… Il synthétise l’esprit design des 60’s, la révolution des mœurs: liberté de la forme et de mouvement, , légèreté, transportabilité, simplicité, couleurs et modularité. Réalisé premièrement en cuir  il fut rapidement proposé une version en simili-cuir, autre matériau phare de la décennie.

Suspension spirale, V. Panton 1969

Fauteuil Globe, 1963, Eeros Saarinen

2001, L’odyssee de l’espace, S.Kubrick, salon Hilton de la station spatiale, 1968

Vous appréciez ? Partagez !

, , , ,
3 comments on “Le Design des années 60: liberté plastique
  1. Pingback: TLD Toute La Decoration | Verner Panton, design 60′s-70′s

  2. Pingback: TLD Toute La Decoration | Le buffet en vogue : L’enfilade

  3. Pingback: TLD Toute La Decoration | La différence entre vintage et rétro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *